La démarche Secure Access Service Edge (SASE) n’est pas qu’un atout technologique pour votre entreprise. Restructurer votre Direction des systèmes d’information (DSI), renforcer les compétences de vos équipes, les motiver, consolider votre marque employeur… Autant de possibilités offertes par l’aventure SASE.

61 % des organisations dans le monde prévoient d'augmenter leurs effectifs informatiques au cours des 12 prochains mois, tandis que quatre dirigeants numériques sur dix déclarent qu'ils rencontrent des difficultés à garder leurs employés aussi longtemps qu'ils aimeraient. Recruter des experts en cybersécurité ou réseau informatique apparaît comme un défi à relever pour les organisations. Bonne nouvelle ! Vous engager dans une démarche SASE peut devenir un atout pour favoriser l’épanouissement de vos équipes, fidéliser ou recruter des talents. La preuve par trois.

1. Une innovation qui vous rend attractif

Vous souhaitez renforcer l’attractivité de votre marque employeur dans un contexte de pénurie des experts informatiques ? Fidéliser des collaborateurs investis et attirer de nouvelles recrues est votre enjeu quotidien en tant que DSI ? Dès lors, vous embarquer dans une démarche SASE peut vous permettre de vous démarquer favorablement. En faisant converger le réseau et la sécurité dans le Cloud, le SASE représente l’avenir des systèmes d’information. De quoi conquérir les profils en quête d’audace.

“C’est la question des critères différenciants. Par nature, l’Homme est attiré par la nouveauté, par ce qui est différent. Et si la différence se fait soit par des conditions de travail favorables à la mise en musique de votre compétence, soit par des produits qui attirent l'œil par leur caractère avant-gardiste, c’est nécessairement une façon de capter davantage l’attention et donc de recruter plus facilement”, explique Adrien Chignard, psychologue du travail. Prenons l’exemple de l’entreprise Kodak pour mieux illustrer le propos : “Si vous travaillez chez Kodak depuis 20 ans et que votre entreprise vous explique que le numérique ne marchera jamais. Nécessairement les conditions de travail ne sont pas suffisantes pour vous fidéliser, car il y a une forte attirance pour l’innovation sur les produits. Si vous avez de confortables conditions de travail mais que vous élaborez les mêmes produits qu’il y a 50 ans et que votre entreprise perd des parts de marché, vous n’aurez pas envie de rester. C’est la conjonction du contenant et du contenu du travail, les conditions de travail et ce sur quoi vous travaillez, qui fait que l’entreprise est attractive”, complète Adrien Chignard.

2. Une opportunité pour restructurer votre DSI

En réunissant les solutions réseau et de sécurité dans le Cloud, le SASE rapproche irrémédiablement les équipes NOC (NOC signifie "network opérations center" c’est-à-dire le Centre d’Opération du Réseau) et SOC (SOC signifie "security opérations center" c’est-à-dire le Centre d’Opération Sécurité) qui se retrouvent pour la première fois devant la même plateforme. Ces services qui jusqu’à présent travaillaient en parallèle, sans intérêt commun, vont partager les responsabilités de l'exploitation d’un réseau sécurisé. Une réorganisation en profondeur des équipes devient alors inévitable. L’occasion de dépoussiérer des approches et des méthodes de travail devenues obsolètes, de casser des silos qui freinent l’efficacité et la performance de votre entreprise. Mais, ce qui vous semble un progrès n’est pas forcément perçu comme tel par vos collaborateurs.

Comme toute grande transformation, le SASE doit être mené en prenant en compte le ressenti des salariés concernés.  “80 % des projets de transformation n'atteignent pas les résultats escomptés. Et pour les trois quarts des cas, c’est parce que l’impact humain a été négligé. Prendre le temps nécessaire pour accompagner les équipes dans ce changement est essentiel. Sonder les collaborateurs, comprendre quels sont les motifs de résistance et trouver des solutions pour agir dessus l’est également. Rechercher la conviction rapide est la meilleure façon de se prendre les pieds dans le tapis”, témoigne Adrien Chignard. Ce n’est qu’ainsi que votre projet SASE sera fédérateur pour vos collaborateurs, qu’ils y trouveront des avantages et un épanouissement au travail.

3. Un outil pour renforcer les compétences de vos équipes

40 % des effectifs des DSI doivent radicalement évoluer pour répondre aux besoins futurs des organisations. Pour Marie-Hélène Fagard, vice-présidente du CIOnet France, « il est impératif d'accompagner les équipes informatiques par de la formation et de l'ouverture d'esprit vers de nouvelles technologies pour les aider à penser et agir autrement. » Le SASE va changer le métier de vos experts en sécurité et réseau. Auparavant techniciens spécialisés dans leur domaine, ils vont gagner de nouvelles compétences et jouer davantage un rôle de chef de projet. Appréhender des enjeux de sécurité et de réseau, avoir une vision globale des systèmes d’information, suivre le travail de prestataires variés…

Véritables consultants au service de la performance de votre entreprise, vos collaborateurs de demain vont gagner en polyvalence. Autre intérêt : ils n’auront plus à remplir des missions basiques de configuration, d’entretien ou de mise à jour de logiciels car le SASE permet d’automatiser toutes ces tâches de maintenance sans valeur ajoutée. Du temps gagné pour se consacrer à des activités plus stratégiques et épanouissantes pour vos salariés. Vous êtes convaincu ? Il ne vous reste plus qu’à vous lancer.